SOT 5 Pruillé : Sous une douceur automnale

Ce vendredi 16 novembre en nocturne à partir de 18h40, 80 équipes ont pu découvrir ou redécouvrir à l’aide de leurs lampes frontales les jolis chemins de Pruillé. Une fois de plus, la météo était idéale avec une douceur automnale.

Rand'Orientation 2018 : Résultats et Photos

U‌n soleil d'automne éclatant, une température très clémente pour la saison et des azimutés en forme et un peu déguisés pour l'événement et c'est parti pour un bel après-midi sportif.

Aziraid 2018 : Résultats et Photos en ligne

Notre 8ème édition de l’Aziraid Apurna s’est déroulée à Lavaré le dimanche 10 juin 2018. Après un samedi après midi bien arrosé sur le secteur de Vibraye, nous avons réussi à mettre en place toutes nos balises à partir de…

TTE : La saison officielle commence enfin !

Après l’annulation du Raid du Roussard, nous avons heureusement pu nous entraîner dans la joie et la bonne humeur lors du Raid entraînement de nos copains les Rage Dealer. Encore merci à eux pour ce raid ludique ficelé comme des…

Boutique

1213 filetdechet

Calendrier

Raid Ox Luna
30 novembre 2018
SOT 5 Le Mans Université
20 janvier 2019
SOT 5 : Allonnes
24 février 2019

0410_raidroussard_p La surprise des Willy à l’éco-raid de la Bazoge
Le 1er raid de la Bazoge (72) s’est déroulé le dimanche 4 avril 2010 sous un temps nuageux et frais. Ce raid a rassemblé 75 équipes de 2. L’organisation orientée écologie a été irréprochable : Parc VTT en bois et ficelle, ravito bio, repas bio servi sur une planchette de bois boisson bio servi dans des verres plastiques réutilisables… Bravo donc à toute l’équipe de Baptiste Hurel.

Sportivement pour une reprise les 2 Willy n’avaient pas de repères et l’objectif était de tenter de rentrer dans le top 10. L’épreuve commencée malheureusement par du VTT (10km) sur un terrain super gras en suivi d’itinéraire avec un départ groupé, il est difficile de faire la différence, mais vu la condition de Willy B. qui est collé, Willy G. laisse partir quelques équipes.

Ils posent le vélo 5ème dans un champ pour une CO avec tracé de balises azimut-distance. Les Willy sont rodés ce qui leur permet de faire un tracé rapide et de se retrouver en tête après le pointage de la 1ère balise. Cette CO (11 km) se passent bien accompagnée de 2 équipes (tourisme aventure et sûrement des triathlètes). L’équipe de triathlètes inquiètent Willy B. car ils calquent leur course sur nous et Tourisme Aventure.

Les Willy décident de faire une pause pipi pour voir leur réaction. Et bien l’équipe de triathlète fait la même chose quelle coïncidence !! Nous avons jardiné environ 10-15 min à la balise la sapinière. Ayant un doute, nous consultons nos amis de tourisme et aventure pour vérifier le placement de cette balise. Leur tracé correspond aux nôtres. Les Willy demandent aux triathlètes leur tracé et là surprise, sur leur carte ne figure aucune balise tracée !! Très dur pour effectuer une CO ! Après réflexion, les Willy se rendent compte qu’ils ne sont pas encore arrivés sur le site où se trouve la balise.

Ils terminent la CO et repartent finalement 4 ou 5ème pour un retour VTT (10km) en suivi d’itinéraire jusqu’à la Bazoge. Une spéciale tir paint-ball attend les concurrents mais comme il y a des équipes qui attendent leur passage Willy G. décide de la faire plus tard ainsi nous repartons en tête sans que personne nous suive dans ce VTT mémoire (8 km).

Hélas, Willy B., coince fortement sa chaine entre la cassette et les rayons dans un chemin archi détrempé occupé en ce moment par des poules d’eau. Nous avons mis 5 min à la sortir à l’aide d’un tournevis et en tordant les rayons. Les 3 équipes nous poursuivant sont repassées devant nous, c’est ballot ! Nous arrivons au canoë pour ramasser les 3 balises, environ 30 min avec des allers retours sur la rivière à Montbizot. Au bout de 200m sur la rivière Willy G. s’aperçoit qu’il a oublié le carton de pointage sur le VTT, nous accostons sur la berge et il court au VTT. Nous avions déjà fait cet oubli en partant à la CO. Habituellement c’est Willy B. qui pointe les balises et rattrape Willy G. mais là vu sa forme de grand-mère, c’est Willy G. qui gère tout : pointage des balises, navigation et orientation !

L’équipe tourisme aventure a commis une erreur de navigation en VTT, nous la croisons en canoë, ils sont derrière nous. Retour en road book (10km) Willy G. fait une navigation parfaite et nous arrivons à la dernière épreuve Bike & Run orientation.

Nous nous retrouvons à la lutte dès la 2ème balise avec les triathlètes qui courent plus fort que nous. Mais nous compensons par nos transitions tactiques et une anticipation parfaite des chemins à prendre. Ayant une carte pour 2, il fallait bien guider l’équipier sans carte. Sur la fin du parcours, un triathlète a eu des crampes en vélo, il a pris 500m de retard sur son équipier partit à pied sans savoir ce qui arrivait à son collègue. Willy G. lui a gentiment signalé et nous avons continué notre route à fond.Notre but était de finir devant eux en raison du non traçage des balises en CO.

A 500m de l’arrivée, Willy B. s’aperçoit qu’une équipe arrive sur un petite rue sur la gauche. A ce moment, les Willy s’arrachent et font une fin de course de brute et finissent avec environ 30s d’avance sur les chameaux.

Ne connaissant pas notre place à l’arrivée, nous sommes toutefois contents de notre course même si physiquement nous avons encore du travail à fournir surtout le gros Willy B. qui court avec un camelbak permanent à l’avant (c’est lui qui le dit). Quand il se sera épilé, il aura déjà gagné quelques kilos superflus !!

Nous pensions finir 4ème étant donné que les chameaux nous avaient dit qu’ils devaient être 5ème. Notre surprise a été le podium quand les chameaux ont été appelés pour leur 3ème place. Nous avons donc fini 2ème de façon inespérée!! Willy G. était d’ailleurs parti avec Olivier Frin au parc VTT récupérer son vélo et a raté l’inventif podium fait de ballots de paille et place affichée sur rondelle en bois ! (des supers idées à pas cher).

Bilan très positif pour cette 1ère escapade des Willy d’azimut 72. Finalement leur lutte finale avec les triathlètes les a obligé de s’arracher jusqu’au bout et d’obtenir in extremis la seconde place. Félicitation à toute l’équipe d’organisation car ce raid du Roussard a été parfaitement été organisé.

Photos : Antoine Tribotté (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

 

0410_raidroussard_podium

0410_raidroussard_canoe