SOT 5 Pruillé : Sous une douceur automnale

Ce vendredi 16 novembre en nocturne à partir de 18h40, 80 équipes ont pu découvrir ou redécouvrir à l’aide de leurs lampes frontales les jolis chemins de Pruillé. Une fois de plus, la météo était idéale avec une douceur automnale.

Rand'Orientation 2018 : Résultats et Photos

U‌n soleil d'automne éclatant, une température très clémente pour la saison et des azimutés en forme et un peu déguisés pour l'événement et c'est parti pour un bel après-midi sportif.

Aziraid 2018 : Résultats et Photos en ligne

Notre 8ème édition de l’Aziraid Apurna s’est déroulée à Lavaré le dimanche 10 juin 2018. Après un samedi après midi bien arrosé sur le secteur de Vibraye, nous avons réussi à mettre en place toutes nos balises à partir de…

TTE : La saison officielle commence enfin !

Après l’annulation du Raid du Roussard, nous avons heureusement pu nous entraîner dans la joie et la bonne humeur lors du Raid entraînement de nos copains les Rage Dealer. Encore merci à eux pour ce raid ludique ficelé comme des…

Boutique

1213 filetdechet

Calendrier

SOT 5 Le Mans Université
20 janvier 2019
Adrenobscure Escape Trail
02 février 2019
SOT 5 : Allonnes
24 février 2019
Adrénatrail
03 mars 2019
CO Sprint et MD LMA 72
31 mars 2019
Raid Flying Avent'Hure
06 avril 2019

1213 megalonightBelle participation d’Azimut 72 sur la Mégalonight 2013 :
En mixte :  Guillaume & Sandrine sur le Petit Poucet (3h de course),   Emilie & Philippe D – Milou & Francky – Philippe L & Manu sur le Cendrillon  (6h15 de course).
En Masculin : Hubert & Bruno sur le Cendrillon

 

En ce samedi venteux, le RdV est donné à Connerré pour faire route ensemble vers Rivarennes (proche d’Azay le Rideau) où est situé cette année le départ de la 8ième Mégalonight.
Nous, Francky, Hubert, Bruno et moi (Philippe L), profitons de notre large avance (une fois n’est pas de coutume) pour valider nos inscriptions et récupérer chasubles et doigts électronique. Les filles arrivent elles aussi, et on met à profit tout ce temps libre pour se préparer tranquillou et se ravitailler bien au chaud. Les concurrents arrivent au fur et à mesure et la petite salle se remplie de plus en plus. On retrouve de nombreuses têtes connues. Adrenaline arrive en renfort avec eux aussi pas mal d’équipes alignées.

25 équipes mixtes sur le Cendrillon. Manu annonce la couleur et nous met la pression d’entrée de jeu. Objectif : finir dans les 5 premiers. Ben y’a plus qu’a alors  …
Briefing rapide (un poil dissipés on n’écoute pas tout) et les premières équipes partent déjà, étalées toutes les 10 secondes.

Nous (Manu et moi) suivons Milou et Francky d’un court instant pour récupérer les 3 cartes sur lesquelles sont placées les 63 balises à ramasser. On trace notre parcours afin d’optimiser notre parcours au maximum et surtout ne pas en oublier. Les cartes (IOF) sont très complètes et bien détaillées mais les postes très dispersées ne sont pas toujours bien visibles. Il faut donc redoubler de vigilance afin de ne pas en zapper. C’est appréciable d’avoir 4 paires d'yeux...

On décolle. Notre stratégie est simple, on suit le parcours tracé et au bout de 3h00 on fait ½ tour afin d’assurer la barrière horaire et surtout ne pas prendre de pénalité (1 balise toute les 5 min). Comme la majorité des équipes, on attaque par le côté Ouest de la carte en partie urbaine. Ça se resserre à l’approche de la première balise (230) et c’est groupé qu’on attaque la 176. Un convoi se forme pour les suivantes et je me dis que ça ne va pas être top si on fait le parcours en groupe. Les 10 secondes du départ n’étaient pas suffisantes pour étaler les 81 équipes alignées sur le Cendrillon.
On rentre dans le bois. On tente un premier azimut, peut-être pour ne pas faire comme les autres équipes qui eux suivent la route, mais pas de balise à la distance estimée. On jardine un peu, beaucoup même. Des frontales se rapprochent, on décide de retourner à la route pour se recaler pour finalement s’apercevoir qu’on était passé à 30 mètres de ce satané mirador.

Une grappe d’équipes est remontée sur nous et vu leurs numéros on prend cher sur cette première erreur…
On repart un peu énervés. A nous d’être beaucoup plus vigilant sur nos prochaines coupes. Au gré des stratégies, des choix de parcours et du rythme de chacun, les équipes se dispersent de plus en plus et on se retrouve rapidement seul. Les balises suivantes s’enchainent plutôt bien. Nos coupes sont judicieuses et plus efficaces et le rythme est bon. Hormis un petit cafouillage à la 185 à cause d’une info mal assimilée (on a confondu un calvaire avec une chapelle …) qui nous fait perdre quelques minutes et une balise loupée (mais qu’on prendra sur le retour) pas de grosse boulette.
On passe rapidement sur la 2ième carte, le terrain devient de plus en plus gras et les coupes de moins en moins roulantes. Pas de difficulté majeure, et malgré quelques chutes on garde le cap.

On attaque la 3ième carte, l’heure fatidique (les 3 heures de courses) approche dangereusement. Ne sachant pas comment seront les jambes en fin de parcours et l’état du terrain, on décide d’un commun accord de zapper la grappe la plus à l’Est (5 balises) + la grappe de 3 au Nord de la 205 et de rebrousser chemin.

On en termine avec la carte 3, on revient par le Nord de la carte 2, les jambes commencent à être un peu plus lourdes (pour moi du moins car mes 3 compagnons de route semblent en pleine forme) mais heureusement le retour est assez filant. Le ravito et sa soupe requinquante placé à mi-parcours ne sera malheureusement pas pour nous car l’horaire est maintenant dépassé. Dommage on était à moins de 500 m. Finalement, les cartes 2 & 1 se chevauchent beaucoup et on attaque donc rapidement la dernière carte. On croise quelques autres équipes en contre-sens. Certainement des « Petits Poucets » et on commence à se dire qu’on a rebroussé chemin un poil trop tôt.

Un bon raidillon casse patte pour prendre la 188, un boulevard filant pour la 189 et une belle descente avant de trouver la 229. Plus que 500 mètres et c’est fini pour ce soir. On pointe l’arrivée content de cette belle balade Tourangelle avec 37 km au compteur, 54 balises ramassées et 5h49 de course.

Au final, nous finissons 3ième mixte (ex-aequo avec Milou & Francky) avec un léger regret de ne pas avoir mieux géré notre temps de course, ce qui nous aurait permis de ramasser au moins une grappe de 3 balises supplémentaire et nous aurait donc assuré la 2ième place, les 1ier mixte étaient inaccessible avec 61 balises.

Merci à Manu, Milou et Francky pour avoir partagé cette soirée dans la joie et la bonne humeur.
Emilie & Philippe finissent 12ième mixte avec 34 balises. Hubert & Bruno, 63ième avec 35 balises
Sandrine & Guillaume finissent 3ième mixte sur le Petit Poucet à 20 secondes des 2ième. Bravo à eux.

1213 megalo carte11213 megalo carte21213 megalo carte31213 megalo carte4