SOT 5 Pruillé : Sous une douceur automnale

Ce vendredi 16 novembre en nocturne à partir de 18h40, 80 équipes ont pu découvrir ou redécouvrir à l’aide de leurs lampes frontales les jolis chemins de Pruillé. Une fois de plus, la météo était idéale avec une douceur automnale.

Rand'Orientation 2018 : Résultats et Photos

U‌n soleil d'automne éclatant, une température très clémente pour la saison et des azimutés en forme et un peu déguisés pour l'événement et c'est parti pour un bel après-midi sportif.

Aziraid 2018 : Résultats et Photos en ligne

Notre 8ème édition de l’Aziraid Apurna s’est déroulée à Lavaré le dimanche 10 juin 2018. Après un samedi après midi bien arrosé sur le secteur de Vibraye, nous avons réussi à mettre en place toutes nos balises à partir de…

TTE : La saison officielle commence enfin !

Après l’annulation du Raid du Roussard, nous avons heureusement pu nous entraîner dans la joie et la bonne humeur lors du Raid entraînement de nos copains les Rage Dealer. Encore merci à eux pour ce raid ludique ficelé comme des…

Boutique

1213 filetdechet

Calendrier

SOT 5 Le Mans Université
20 janvier 2019
Adrenobscure Escape Trail
02 février 2019
SOT 5 : Allonnes
24 février 2019
Adrénatrail
03 mars 2019
CO Sprint et MD LMA 72
31 mars 2019
Raid Flying Avent'Hure
06 avril 2019

0413 archenatureDépart au petit matin pour un rendez vous à 7h00 à Coulaines ou je retrouve Philippe pour déposer les VTT, les sacs et chaussures, avant de rejoindre le site de l’Arche de la Nature et nos coéquipiers d’Azimut : Les Willys, Patoche et Quentin, François et Katia, Francky et Manue, Clément et Isabelle… Mathias et Jean-Christophe sous les couleurs des Raid Boules Maeco.

 

Briefing rapide avant de monter dans le bus qui nous amène à Coulaines pour un premier petit trail d’échauffement jusqu’au parc à vélo d’où nous enchainerons 2 boucles de 3 km en CO. Les N° d’équipes impairs commencent par la CO semi-urbaine et les N° pairs par la CO urbaine ; on se retrouve avec les Willys, Mathias et JC pour un premier petit dérapage… On a retenu qu’il fallait respecter l’ordre des balises, mais au bout de la troisième balise, un gros doute s’installe car les balises se trouvent à l’opposé les unes des autres et ne s’enchainent pas bien ; bientôt 2 km et on n’a pas récupéré 1/3 des balises !!! Petite vérification sur la feuille de route : c’est l’ordre des CO qui doit être respecté mais pas des balises !!!  On se recale rapidement mais on a déjà perdu de précieuses minutes et quand on s’apprête à finir le première CO, Patoche et Quentin puis Fred et David (Adrenaline 2FR) sont déjà sur la seconde CO… Sur la CO semi-urbaine, les coupes paraissent évidentes sur la carte IOF mais les cordons de pruneliers sont très denses et toujours aussi piquants… Bref les CO sont sympas avec de belles cartes IOF mais ça ne commence pas au mieux pour nous…

De retour au parc à vélo, on retrouve les 2 équipes mixtes d’Azimut et les Azisourds… les équipes de tête ont déjà bien de l’avance.

Allez ! On ne perd pas davantage de temps, on fait le choix de garder les chaussures de running pour les 8 km de VTT… mais la boue nous a rapidement fait regretter notre choix ! Arrivés à Sargé pour la CO urbaine au score de 8 km à boucler en 50 min ; incapables de remettre la main sur le stabilo pour traver le parcours ; on s’élance sans tarder sur le parcours en jetant un œil sur la montre pour éviter les pénalités de dépassement de temps. Les balises s’enchainent bien même si ma douleur sur le ligament du genou commence à devenir aigüe… Il reste 4 balises qui devraient s’enchainer assez rapidement, mais là on a un grand doute sur l’heure de départ : on ne sait plus si on a quasiment épuisé le temps disponible ou si il  nous reste un peu plus de 10 min !!! Le choix est simple : risquer 4x10 min pour les balises restantes non pointées ou 10x10 min de pénalité pour temps dépassé ? On joue la sécurité en rejoignant le boitier d’arrivée… Résultat : on avait bien encore 10 bonnes minutes pour boucler la CO !!! et on s’est pris bêtement 40 min de pénalité…

On repart avec les Willys, Patoche et Quentin, Mathias et JC sur la VTT’O de 24 km ; ça envoie un peu fort pour nous, mais compte tenu du vent on fait l’effort de coller pour rouler abrités… Et quand t’as le doigt, pas le temps de respirer, tu te tapes les allers-retours sur toutes les boucles… Après quelques hésitations d’orientation, on finit avec Patoche et Quentin sur la deuxième partie du parcours beaucoup plus agréable avec des petits chemins boisés plus secs… ça devient beaucoup plus ludique jusqu’à… un trou en pied de buse masqué par les herbes hautes… Patoche nous fait une impressionnante cascade, testant la solidité de son vélo et l’efficacité de sa ceinture musculaire… comme quoi un gros pépin est vite arrivé… Patoche s’en tire avec des étoiles, un gros morceau de cuir en moins au coude, quelques éraflures à l’épaule et de grosses contractures dans le dos qui l’empêchent de respirer correctement. Après un petit examen réalisé par nos amis pompiers arrivés sur site, on décide de repartir pour finaliser les derniers kilomètres en VTT. Notre cascadeur ne pourra finalement pas terminer l’épreuve, contraint d’abandonner au Canoe et de passer par la case des urgences pour quelques points de suture.

On enchaine avec le CANOE’O (6km), toujours la même galère ! Même si le site du pont romain à Yvré est plutôt sympathique. On sort du canoe avec quelques petites crampes et un ligament du genou complètement rouillé… Mais heureusement tout revient à peu près en ordre après quelques centaines de mètres de bike & run en road-book. Pas de difficulté particulière…

On retrouve nos montures d’acier pour les derniers kilos en road-book pour raccorder les bois de l’Epau ; après la première balise on retrouve plusieurs équipes dont les Willys qui tournent en rond depuis plusieurs dizaines de minutes un peu perdus devant leur road-book ; on est arrivés au même endroit qu’eux et avec le même blocage… On sort le joker, coup de téléphone aux GO : il y une erreur sur le road-book ! On repart tous en groupe pour les derniers kilomètres en VTT.

Arrivés aux bois de l’Epau, on enchaine avec une CO IOF de 5 km, les jambes sont dures mais on se fait plaisir en enchainant assez facilement les balises. Dernière discussion sur la stratégie à suivre, et ça peut vite devenir compliqué quand on est plus très lucides : l’un veut commencer par le sud et l’autre par la partie haute (on monte pour ensuite redescendre) et on se rend finalement compte que la partie haute est au sud et qu’on est finalement d’accord sur le choix du parcours ! Ah il temps que ça se termine… Puis 1.5 km de VTT mémo pour passer sous l’arche d’arrivée en trainant nos boulets de 40 min de pénalité sur la CO au score !!!

Encore une belle épreuve proposée par nos amis SP, un temps plutôt agréable pour une épreuve à rebondissement… Une petite pensée pour notre Patoche national qui a du abandonner après sa cascade…

Nos équipes mixtes ont encore brillé en finissant 1er (Katia et François), 3 et 4ème (Manue et Francky puis Isabelle et Clément), mais les résultats sur le classement masculin sont plus décevants : 6ème (les Willys), 7ème (Mathias et Jean-Christophe) et 13ème (Philippe et moi).