SOT 5 Pruillé : Sous une douceur automnale

Ce vendredi 16 novembre en nocturne à partir de 18h40, 80 équipes ont pu découvrir ou redécouvrir à l’aide de leurs lampes frontales les jolis chemins de Pruillé. Une fois de plus, la météo était idéale avec une douceur automnale.

Rand'Orientation 2018 : Résultats et Photos

U‌n soleil d'automne éclatant, une température très clémente pour la saison et des azimutés en forme et un peu déguisés pour l'événement et c'est parti pour un bel après-midi sportif.

Aziraid 2018 : Résultats et Photos en ligne

Notre 8ème édition de l’Aziraid Apurna s’est déroulée à Lavaré le dimanche 10 juin 2018. Après un samedi après midi bien arrosé sur le secteur de Vibraye, nous avons réussi à mettre en place toutes nos balises à partir de…

TTE : La saison officielle commence enfin !

Après l’annulation du Raid du Roussard, nous avons heureusement pu nous entraîner dans la joie et la bonne humeur lors du Raid entraînement de nos copains les Rage Dealer. Encore merci à eux pour ce raid ludique ficelé comme des…

Boutique

1213 filetdechet

Calendrier

SOT 5 Le Mans Université
20 janvier 2019
Adrenobscure Escape Trail
02 février 2019
SOT 5 : Allonnes
24 février 2019
Adrénatrail
03 mars 2019
CO Sprint et MD LMA 72
31 mars 2019
Raid Flying Avent'Hure
06 avril 2019

0512 carte12lac3Un raid à faire pour tous ceux qui veulent progresser en orientation.Samedi 12 mai, de bonne heure et de bonne humeur, en route pour la magnifique base de loisir de Jablines (77) en compagnie de Stéphane,  dans une voiture blindée d’affaires pour un raid se déroulant sur 2 jours.

 Etant plutôt du genre prévoyant, avec une météo incertaine et un raid comprenant 3 grosses spéciales entrecoupées de liaisons hors chrono dont un bivouac en toile de tente, nous avons préféré nous surcharger plutôt que se retrouver pris au dépourvu.

Comme le dit l’adage, un raideur prévoyant en vaut 2…

Arrivé au camp de base vers 11h30 détendu et en avance, nous nous dirigeons vers la table des inscriptions. Avec le programme, les doigts et les cartons, les organisateurs nos tendent un sac poubelle de 100 litres ????
Ben pourquoi faire ?
Surprise !!! Bivouac délocalisé, l’orga assure le transfert sur le site de 100 litres par équipe.
Et là c’est le drame. Le chrono pas encore lancé que voici l’épreuve la plus compliquée du WE.
Fringues de rechange, bouffe, duvet, le tout pour 2 jours et 2 personnes dans un minuscule sac poubelle, c’est chaud. Pas de superflus, juste l’essentiel, le minimum vital. Du vrai raid quoi …

Cette 1ière épreuve liquidée tant bien que mal, direction le briefing. 54 équipes sont présentes, essentiellement de la région parisienne mais aussi des équipes qui arrivent de plus loin comme les RAPL de Laval. Le raid se déroulera de la façon suivante. Une première partie de 14h à 18h. Liaison et installation du bivouac. 21h30 – 1h00 deuxième partie en nocturne et 3ième partie de 9h00 à 13h00 le lendemain. On croisera (ou pas…) la bagatelle de 180 balises tout au long du WE.

14h00 : Départ groupé en VTT, équipé d’un doigt chacun (les 2 équipiers doivent pointer), pour rejoindre le lieu de l’épreuve papier crayon. Les GO nous tendent une carte IOF et les déf. (6 balises à placer). Cette carte est à conserver et servira ultérieurement. Consignes : ne pas copier sur son voisin, il n’a pas forcement la même carte que vous. Je prends connaissance de la carte, de l’échelle et trace la 1ière balise, pile dans la rivière ??? Je trace la 2ième, hors carte ??? Vérification du point de départ (souche au N.W.), de l’échelle, de mes angles … Tout est bon.
Gros moment de solitude. Une souche c’est bien une croix verte non ?
Les 1ière équipes décollent déjà. C’est la merde, Stéphane me met la pression. P… c’est quoi qui déconne ? Je trace la 3ième, c’est encore pire. Houston, we’ve got a trouble. Finalement au bout de 15 minutes nous apprenons que notre carte contient une erreur. J’ai cru un instant qu’en région Parisienne les souches étaient représentées différemment
Nous enchainons avec 10 balises en B&R avec comme seule consigne de pointer la numéro 1 (la plus loin) en premier. Encore contrarié, j’ai du mal à « rentrer » dans la carte mais les balises s’enchainent sans trop de difficultés.
Retour au parc et en route pleine balle pour 11 km de VTT road book dans l’objectif de rattraper une partie du retard. La section se passe relativement bien et on abandonne nos fidèles destriers à 2 charmantes hôtesses qui nous proposent un somptueux ravitaillement auquel nous ferons honneur au retour (au ravito pas aux hôtesses…).
Direction un parc pour une CO mémo. 14 balises cartées, autant d’allers / retours que l’on souhaite pour visualiser la carte. On décide d’en mémoriser 7 chacun en faisant le pari que sur zone la mémoire ne nous fasse pas trop défaut. Les coquins, pour compliquer l’épreuve, quasi toutes les balises sont doublées avec les leurres. C’est donc vraiment de façon très précise qu’il fallait mémoriser. Un aller / retour supplémentaire nous sera donc utile pour les 4 balises sur lesquelles nous avions un doute.
Petit road book VTT de 3 km puis on enchaine sur l’épreuve « Orient’Show ». Dans une zone de 500 m², une multitude de balises placées sur des éléments particuliers, une carte (la fameuse du départ) et 16 balises à prendre dans un ordre imposé, avec bien entendu une multitude de balises pièges.
On continu par un suivi d’itinéraire avec épreuve « O’pré » : 1 carte fixe à chaque secteur (4 au total) sur laquelle est cartée une balise, à nous de pointer la bonne parmi une grappe de 3-4 en visuel.
On finit schuss à 17h15 content d’avoir rattrapé pas mal de temps quand Nico nous annonce qu’il n’était pas nécessaire de bourriner comme des c… mais uniquement gérer son parcours afin d’arriver avant la barrière horaire. Décidément ….
Direction le magnifique parc naturel de Pâtis à Meaux en VTT suivi d’itinéraire à un rythme tranquillou pour installation du bivouac, une bonne douche et un bon repas.
Le bivouac fut installé rapidement avec les tentes fourni généreusement par Decathlon, le repas fut gargantuesque mais la douche inexistante. Seulement un tuyau d’arrosage et de l’eau froide à notre disposition. Du vrai raid quoi …

21h30 : Départ groupé vers la gare de Meaux pour une liaison en train vers la forêt de Montceaux où nous attendent 28 balises à ramasser avant 22h29 – 22h38 ou 23h38 dernier train retour. Après c’est retour à pied… Nous décidons de prendre le dernier train afin de ramasser un max de balises dans le bois. Nous y laisserons pas mal de jus compte tenu de la progression difficile dans certaines zones et de l’effort fourni pour attraper à la volée le train dû à un excès d’optimisme de ma part lors de certains choix. Le froid, la fatigue et surtout mes mauvais choix stratégiques auront des conséquences négatives sur les 2 CO suivantes. La barrière horaire approchant, nous nous résignons à laisser 17 balises sur les 56 présentes. C’est donc vers 2h00 que nous nous couchons dans nos sacs à même le sol dans une tente envahie d’humidité. Du raid, du vrai…

5h45 : Réveil en fanfare par l’orga pour rangement, petit dej copieux, briefing et départ groupé pour une liaison de 10-15 km en VTT. Les jambes sont un peu lourdes et dans un single une grosse équipe nous pousse au cul et me demande d’accélérer. Que nenni, j’ai compris la leçon d’hier et il est hors de question de se cramer inutilement.
Au lancement du chrono, nous partons pour un VTT road book de 3 km suivi d’une belle CO urbaine avec la possibilité de se séparer. Stéphane prend la partie nord, je me charge de la partie sud. Nous arrivons décalé de plus de 10 minutes (sa partie était visiblement plus technique) mais carton plein.
Les jambes de plus en plus lourdes, nous shuntons sur la partie VTT’O les 5 balises avec le plus de D+ afin de nous laisser un maximum de temps avant la barrière horaire pour la dernière grosse épreuve au camps de base : 22 balises avec mode de progression au choix (CàP ou Canoë). Le vent se lève et notre stratégie d’effectuer un maximum de traversées en canoë des différents lacs ne s’avère pas payant. Nous serons obligés de laisser 5 balises de plus.  Dépose du canoë au ponton, sprint pour rallier l’arrivée et pointage final pour arrêt du chrono un peu fatigué mais ravi de l’expérience (un très bon exercice d’orientation).

Ce raid s’achèvera pour nous à une logique 13ième place compte tenue des diverses erreurs de stratégies et du niveau de forme du WE.

Un grand merci à Stéphane de ne pas avoir trop ronflé la nuit…
Et surtout bravo à l’équipe organisatrice pour avoir créé un raid avec :
-    Des épreuves originales et ludiques qui vous permettent d’enquiller des km sans (trop) s’en rendre compte.
-    Des pièges vous obligeant à bien analyser les cartes.
-    Des cartes IOF magnifiques dans un terrain de jeux varié et splendide. La campagne aux portes de Paris.
-    Des ravitos et buffets énormes.
-    Une superbe ambiance sans prise de tête.

 

0512 carte12lac0512 carte12lac2